un 1e mai sous le signe de la mobilisation pour le Comité Jean Vilar! Et les platanes du parc de la salle Jean Vilar sont désormais considérés par A.R.B.R.E.S. comme une ensemble arboré remarquable.

Le Comité Jean Vilar était présent lors de la manifestation municipale organisée au Parc des berges ce mardi 1e mai. L’occasion de rencontrer des Argenteuillais toujours remontés contre le projet de casse de la salle Jean Vilar et l’arrivée d’un multiplexe et d’un supermarché à la place. Encore des personnes ont signé la pétition, car pas ou peu au courant jusque là du projet, et dubitatifs (au mieux!). Nous devrions atteindre les 7000 pétitions signées depuis le lancement en 2017… la mobilisation ne faiblit pas!

1e mai 2018 petition 1

Dans l’après-midi, nous avons rencontré l’association A.R.B.R.E.S., pour défendre les arbres du parc de la salle Jean Vilar.Mais alors pourquoi ces arbres méritent-ils tant d’importance?

C’est à l’agronome Mirabeau, père du révolutionnaire, que l’on attribue les plantations « en quinconces » de l’ancienne île d’Argenteuil, vers 1788. Claude Monet les immortalisait 85 ans plus tard. Elles attiraient les Parisiens le dimanche, pour la promenade, ou lors des fêtes et des régates.

230 ans après leur plantation, elles continuent à dessiner le paysage des bords de Seine, autour des équipements municipaux et malgré la barrière de la 2 fois 2 voies.

Le comité Jean Vilar s’est créé pour promouvoir et valoriser ce site.

Nous avons donc accueilli ce 1er mai à 14 heures l’association A.R.B.R.E.S., pour lui demander d’envisager le classement des plantations de l’île comme « ensemble arboré remarquable ».

L’association A.R.B.R.E.S., partenaire de l’État et de la Région Ile-de-France, a déjà labellisé en France plus de 450 « Arbres Remarquables » et plusieurs « Ensembles Arborés Remarquables », dont le Parc et les Jardins du Château d’Acquigny, et le jardin botanique Godron à Nancy, les jardins de Canon à Mézidon-Canon, le parc Caillebotte de Yerres, le parc de l’abbaye du Valasse en pays de Caux.

Lors de la venue de l’association, la défense du patrimoine végétal du parc s’est matérialisée par la remise de la plaque, pour recevoir le label de l’ensemble arboré remarquable, pour la sauvegarde et la préservation des platanes de l’île d’Argenteuil, lieu d’implantation de la salle Jean Vilar.

 

Publicités

4 réflexions sur “un 1e mai sous le signe de la mobilisation pour le Comité Jean Vilar! Et les platanes du parc de la salle Jean Vilar sont désormais considérés par A.R.B.R.E.S. comme une ensemble arboré remarquable.

  1. Bruneau dit :

    J’ai eu le plaisir de parcourir à vélo la partie de la D311 bloquée à la circulation.
    Longer la seine au gré des coups de pédales fut un moment agréable.
    Quand la municipalité va-t-elle se décider à reconquérir les berges en interdisant définitivement la circulation du rond point M. Dassault au feu tricolore de l’avenue du Marais.
    Cela permettrait de permettre un embellissement de l’espace arboré, d’abandonner le projet Fimenco et de lancer la rénovation de l’espace Jean Villar.
    Tout est possible quand nous le voulons.
    Un vaste projet que la majorité municipale actuelle n’est pas en mesure de porter. Dommage!!!!!!!

    J'aime

  2. Pierre d'Argenteuil dit :

    Réponse à Jean Trito:
    Qui ne tente rien n’a rien!!!
    Si j’ai le plaisir de vous rencontrez, je vous raconterai une petite histoire concernant la A15.
    Enfin, il faut ajouter que la voiture à horreur des voies rapides désertes, plus il y a de voies rapides plus il y a de voitures. Cercle sans fin qu’il faut briser avant…….

    J'aime

  3. Frédéric Lefebvre-Naré dit :

    e Département devrait commencer par passer ce segment de la D311 à 2 fois 1 voie (une rue normale, traversable et à 50 km/h maxi). La circulation y est très modeste (jamais engorgée 😉 !) … et il serait tout aussi facile d’interdire la circulation le dimanche après-midi pour laisser la berge entièrement aux promeneurs, comme c’est le cas à Paris depuis déjà 23 ans !

    La D311 sert aujourd’hui à rejoindre le pont de Bezons à partir de Charles de Gaulle et de la ZI des Bords de Seine, et à relier le pôle de la gare d’Argenteuil à l’A15. Ce serait plus difficile de récupérer les berges sur ces deux segments. Mais sur la partie centrale, celle de l’île d’Argenteuil, ce devrait être fait dès demain !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s