l’enquête publique sur le déclassement du parking de la salle Jean Vilar ,ou le jeu des 7 erreurs …

L’enquête publique sur le déclassement du parking se termine ce samedi 30 mars à  12h. Vu le peu de publicité de la part de la mairie, nous ne saurions remercier celle-ci pour donner  aux habitants les moyens de s’exprimer sur le sujet, à défaut de s’informer.

Mais surtout,  quand on parle déclassement, de quoi parle-t-on?  On s’appuie sur un dossier et des éléments techniques pour que nous puissions nous forger un avis. Et c’est quasiment la veille de la clôture de l’enquête publique que la mairie livre enfin ces documents sur internet.

La preuve? mi mars, nous avions capturé la page du site internet de la ville d’Argenteuil:

Capture site ville Argenteuil projet Heloise mi mars

et le 29 mars, miracle, les pièces jointes au dossier sont disponibles:

Capture site ville Argenteuil projet Heloise 29032019 2018

Pourtant , les deux pages du site ont été publiées le 21 février 2019, si on en croit le bandeau en haut de chaque page. Qu’en penser?

Si le cœur en dit aux Argenteuillais, il vous reste donc une douzaine d’heures avant la clôture, pour prendre connaissance de la note technique, que voici:

declassement parking Dossier-d-enquete-publique

 

 

 

Visite virtuelle du projet Cap-Héloïse… et cela confirme bien nos craintes.

Le promoteur Fiminco a mis en ligne une vidéo d’une minute qui nous fait visite de manière virtuelle le site Cap Héloise. Nous vous laissons vous faire un avis, mais…  Le gros bloc de béton le long du Pont d’Argenteuil est prédominant et manifestement peu esthétique.

Pour voir le projet: https://vimeo.com/277267919?fbclid=IwAR1yP4mZ-Oj7p2Bs8WXwvgAWlnb5e0YfduT6TyX1Vm8Tu7HFLKYcDsXCutc

Nous rappelons que nous sommes dans la dernière semaine de l’enquête publique environnementale, avec 2 permanences:

mardi 26 mars de 13h à 16h et samedi 30 mars de 9h à 12h.

Et l’adresse mail pour laisser votre contribution:

consultation-du-public@val-doise.gouv.fr

avec en objet: EP- Pôle Héloïse

Communiqué de presse du Comité Jean Vilar: la duplicité du maire entre destruction des paysages impressionnistes en bord de Seine et en même temps valorisation de ce même patrimoine!

Argenteuil, le 18 mars 2019:
communiqué de presse

Georges MOTHRON, maire d’Argenteuil, natif de cette ville voudrait défigurer de façon outrancière et définitive le paysage si cher à Monet et aux Impressionnistes dont Argenteuil fût un des berceaux. Alors que des centaines de tableaux illustrent cette époque de notre ville, de la Seine et de ses berges, « l’Ile » Héloïse est, si nous le laissions faire, condamnée à être irrémédiablement défigurée par une masse de béton de 45 mètres de haut et des parkings inondables. Cette « île » qui fût une source d’inspiration pour Monet et ses amis artistes. Nous serions alors définitivement condamnés à avoir un véritable mur de béton entre notre ville et la Seine notre fleuve.
Dans ce même temps, Georges Mothron sera mardi 19 Mars 2019 avec le Ministre de l’Europe et des affaires étrangère Jean Yves Le Drian , en compagnie du Ministre de la culture Franck Riester au collège des bernardins à Paris dans le cadre de la « route des Impressionnismes. Il obtiendra le certificat délivré à Argenteuil comme ville référente de la route Monet. G MOTHRON est aujourd’hui président-fondateur honoraire de l’association eaux & lumière qui avait demandé le classement de l’Impressionnisme sur la liste du patrimoine Culturel Mondial de l’UNESCO . Le but de l’association est je cite « de mettre en valeur les paysages ayant été représentés par des œuvres artistiques réalisées au cours des 19eme et 20ème siècles et mettre en valeur les pratiques sociales s’y inscrivant »
Comment peut-on se trouver face à une telle duplicité, celle d’un maire qui voudrait détruire ce qui reste des paysages impressionnistes tout en se faisant reconnaitre comme valorisant les mêmes Impressionnistes ?
Le réaménagement envisagé de la maison de Claude Monet, pour l’ouvrir au public essentiellement en numérique et virtuel alors que celui-ci a peint à Argenteuil 259 tableaux, ne suffira pas pour faire d‘Argenteuil une ville des Impressionnistes .Nous confirmons une fois de plus que l’Ile Héloïse non défigurée doit s’intégrer dans un projet de reconquête des berges et d’un parcours de l’Impressionnisme à Argenteuil.
Voilà Argenteuil au carrefour : son identité impressionniste, mondialement connue, sera-t-elle confinée aux livres d’art ? Ou va-t-elle mettre en valeur un site majeur au plan écologique, social, culturel, point de rencontre entre ville et fleuve, entre banlieue et route de Paris, entre nature et urbanisme ? Nous appelons Argenteuillais et Valdoisiens à participer nombreux à ces enquêtes publiques !

Demain en mairie, une nouvelle possibilité de dire notre refus au projet Cap Héloïse!

Lundi 18 mars de 11h à 14h en mairie, se déroulera la 3e session de l’enquête publique environnementale. Notamment l’occasion de rencontrer le commissaire enquêteur et lui dire , et écrire, pourquoi nous ne voulons pas de ce projet. Pollution des eaux en cas d’inondation, pollution sonore accrue, pollution de l’air avec une grosse augmentation du trafic routier prévue notamment les soirs et les samedis, les gaz toxiques contenus dans le sol rejetés dans les bâtiments à l’aide de la ventilation mécanique, réserves sur la structure du sol sur lequel le projet va se poser… et encore d’autres raisons environnementales à exprimer.

Et ce dimanche, comme ce week-end, et le précédent, les membres du comité Jean Vilar sont sur les lieux de vie des Argenteuillais pour informer les habitants de l’enquête publique, de la possibilité laissée de donner un avis, de demander une précision, d’envoyer un mail à cette adresse :

consultation-du-public@val-doise.gouv.fr

en indiquant EP-pôle Héloïse Argenteuil dans l’objet du mail.IMG_20190317_105332