Rapport défavorable du Commissaire-enquêteur.

La nouvelle est tombée dans la journée: le Commissaire enquêteur, chargé de l’enquête publique environnementale qui s’est déroulée en mars 2019, a rendu son avis sur le projet de Cap Héloïse. Il émet un avis défavorable au titre de la loi sur l’eau et au titre du permis de construire. Cela valide donc nos thèses pour maintenir le site et le jardin, ses arbres. Un grand bravo aux quelques 250 Argenteuillais qui se sont déplacés et exprimés pour exprimer le refus de ce projet.

Les rapports sont téléchargeables:

conclusions_commissaire enqueteur enquete publique Cap Héloise loi sur l’eau_cle521da1

conclusions_commissaire enqueteur enquete publique Cap Héloise PV de synthèse

conclusions_commissaire enqueteur enquete publique Cap Héloise permis de construire _cle521da1

 

le 1er mai, aussi un moment pour échanger avec les Argenteuillais

Pour la 3e fois, nous étions présent à la fête du 1e mai au parc des Berges.

Le 1e mai est aussi, pour le Comité Jean Vilar, un bon moyen pour faire le point avec les Argenteuillais sur notre combat, souvent recevoir un soutien, échanger sur l’avancement du dossier. Quelques demandes sur l’enquête publique (pour l’instant, rien, mais cela ne saurait tarder), avec la réponse du commissaire-enquêteur attendue dans le mois de mai. Et l’occasion de vendre le traditionnel brin de muguet,  sous le signe des peintres impressionnistes, puisque nous avions reproduit et affiché sur notre stand  les peintures du 19e siècle, peintes à Argenteuil, presque au même endroit que là où le promoteur veut construire le complexe immobilier-commercial Cap-Héloise.

photo 1e mai 2019 devant le parc des berges