Puisqu’il y a une nouvelle équipe, le Comité Jean Vilar interpelle le nouveau maire!

Le Comité Jean Vilar s’était mis en sommeil le temps des élections municipales et du confinement, ayant fait en janvier le travail de questionnement et de publication des réponses des candidats à notre questionnaire.

Maintenant qu’une nouvelle équipe est sortie vainqueur des urnes, avec le même maire, il nous est apparu nécessaire d’adresser une lettre à M. MOTHRON pour la suite des opérations sur le site de la salle Jean Vilar. La lettre est ci-dessous, et est rendue publique.

 

Monsieur le Maire,
Vous devez être réélu, ce 3 juillet dans la salle Jean Vilar, au mandat de maire d’Argenteuil.
Notre association, le Comité Jean Vilar, restera dans les prochaines années engagée, comme elle l’a été pendant votre mandat précédent, à « préserver et promouvoir l’espace Jean Vilar, l’île d’Argenteuil et le paysage des berges de Seine, comme lieux de vie citoyenne, culturelle et associative », conformément à son objet.
Le comité reste désireux de vous rencontrer et de vous aider à dessiner un autre projet qui réponde aux attentes des Argenteuillais, notamment des 7500 signataires de notre appel.
Vous avez déclaré à la presse, après le succès de votre liste dimanche dernier, que :
——— le projet (contesté) de pôle Héloïse (multiplexe, salle de spectacle, restaurants, logements…) sera « remis en marche » et « amendé », pour « tenir compte des remarques des uns et des autres et du travail fait par Philippe Métézeau ». ———
Le groupe de réflexion lancé par Philippe Métézeau avait, comme l’écrivait également la presse,
——— (…) rendu ses conclusions.
Unanimité pour abandonner la partie logements
Philippe Métézeau souligne qu’il y a eu un certain nombre de points d’accord.
« La construction de logements pose problème. Ils ne paraissent ni utiles, ni opportuns dans ce lieu (zone inondable et sous-sol compressible) ».
Préserver tous les arbres existants
Unanimité aussi pour la préservation de tous les arbres existants, qui s’avèrent « très utiles pour éviter et réduire les inondations et si possible en planter d’autres. »
La commission a également unanimement réclamé que certains équipements intégrés respectent la végétation existante comme un parcours santé, des promenades, etc.
Enfin, l’avenir de la salle Jean-Vilar semble ouvert : préservation, reconstruite ou réaménagée…
Pas de surface alimentaire, des activités de loisirs
Autre point qui a émergé des débats : les activités commerciales doivent être tournées vers le loisir, la nature et la culture (restaurants de qualité, laser game, librairie, bowling… à l’exclusion de toute surface alimentaire.
Des oppositions sur le multiplexe et son architecture. Faut-il l’abandonner ou l’installer à Côté Seine ?
« La commission s’interroge sur la pertinence d’installer un multiplexe à Argenteuil. Cela va de l’opposition à ce type d’équipement à la possibilité de l’accueillir éventuellement sur un autre site (une intégration dans Côté Seine pourrait être étudiée.).
De toute façon, l’architecture proposée ne convient pas. La question se pose de la pertinence d’un tel équipement qui rentrerait en concurrence avec les deux cinémas récents existants.
Plus généralement, la fréquentation générale actuelle des salles de cinéma par la jeune population se pose en raison de sa préférence pour les visionnages en streamings, nettement moins coûteux et d’accès permanent », souligne Philippe Métézeau.
Au final, c’est bien une refonte totale du projet Cap Héloïse qui est préconisée par cette commission.
En résumé, un projet moins dense et plus respectueux de la nature. ———
Cette orientation générale rejoint les préconisations de la Convention citoyenne pour le Climat, sur lesquelles s’est engagé le Président de la République :
——— « Vous proposez d’éviter de nouvelles constructions qui [mordent] sur la nature quand des réhabilitations sont possibles, engageons-nous ! Allons-y ! Vous préconisez d’instaurer un moratoire sur les nouvelles zones commerciales en périphérie des villes, allons-y ! Allons-y, agissons ! ». ———
Le projet Cap Héloïse fait très précisément partie de ceux concernés par ce moratoire. Appuyons-nous sur le temps qu’il ouvre, et qu’ont également ouvert les recours déposés par les membres de notre Comité, pour réfléchir ensemble à un autre avenir pour ce site.
Vous avez été témoin de l’attrait des Argenteuillais, comme de tous les urbains, pour les espaces verts et les bords de Seine, à la sortie du confinement auquel l’épidémie de Covid nous avait contraints.
Faisons de l’îlot Héloïse un site plus vert, paysagé et rafraîchissant, accueillant, ouvert sur le paysage de la Seine, convivial, lieu central, avec ses équipements municipaux, des événements sociaux et culturels argenteuillais.
Restant à votre disposition pour en discuter, nous vous prions de trouver ici, monsieur le Maire, l’expression de nos sentiments les meilleurs et les plus respectueux,
Pour le comité,
Claudine Cazals, présidente

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s