La réunion publique du Comité Jean Vilar le 19 février

Le comité Jean Vilar organise une réunion publique,

 

vendredi 19 février 2019

à partir de 20h,

à la salle Paul Vaillant Couturier,

 

(40 rue Paul Vaillant-Couturier, Argenteuil)

 

Notre réunion sera l’occasion d’échanger sur cette année écoulée, faire le point sur l’actualité judiciaire, la rencontre avec les autorités pour faire avancer notre cause. Nous aurons aussi un moment d’échange sur l’avenir du site: que voulons-nous à la place?  Quel aménagements des berges de Seine, autre que le projet FIMINCO contre lequel nous nous battons?

Venez nombreux!

 

affiche réunion publique 19022019

 

Publicités

Du nouveau sur le front judiciaire

Le mardi 5 février à 9h45, au Tribunal Administratif de Cergy-Pontoise se tiendra une audience publique concernant l’un de nos deux recours : celui porté contre le PLU modifié spécialement pour le projet Fiminco. Des échanges de mémoires ont été effectués durant l’année 2018, une décision est attendue pour cette date.

Le public est bien sûr bienvenu au tribunal. Pour s’y rendre: voici le plan dans le lien:

http://cergy-pontoise.tribunal-administratif.fr/Informations-pratiques/Acces-et-coordonnees

Un covoiturage sera organisé, nous contacter si nécessaire.

Les voeux du comité Jean Vilar.

Le comité Jean Vilar vous présente ses meilleurs vœux 2019 .Nous formulons pour chacun et chacune d’entre vous nos souhaits d’une année la plus belle . Avec vous nous espérons que l’Ile Heloise continuera à exister sous la forme la plus en lien avec notre histoire en 2019 et bien au delà.
Nous souhaitons que soit définitivement oublié le projet multiplex et que soit réhabilité la salle jean Vilar. Pour rêver et se projeter, vous pouvez consulter ci-dessous un travail remarquable mené par  Valérie POLICE et Claudine CAZALS qui permet de remettre en perspective les courants picturaux  impressionniste et cubiste dans Argenteuil,  depuis le milieu du 19e siècle. L’occasion de voir que le projet de reconquête des berges de Seine par l’arrivée d’un complexe multiplexe- supermarché – barres d’immeubles « les pieds dans l’eau » va à contre sens de l’histoire de notre ville. Bonne lecture!

13 mai 2018 promenade et impression d’un jour

Quand nous disions que le projet de complexe commercial et d’habitation était sur une zone inondable…

Le 3 novembre un décret au Journal officiel a déclaré qu’Argenteuil était en situation de catastrophe naturelle, pour les inondations et les coulées de boue suite aux très fortes précipitations dans la période. Cet arrêté montre bien que les abords de la Seine sont dans une zone inondable, et donc que le projet de salle de spectacle – centre commercial – tours d’habitation est bien une erreur écologique. Rappelons que le dernier rapport de la préfecture avait aussi mentionné ce risque, peu ou pas pris en compte.

Un arrêté de catastrophe naturelle n’est jamais pris à la légère par les autorités, cela devrait amener la mairie et le promoteur  à se poser la question de l’arrêt du projet.

 

l’arrête est téléchargeable sur ce lien:

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=902E4A951B208548DF16BDE40DDB1BDC.tplgfr37s_1?cidTexte=JORFTEXT000037553072&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000037552836

 

et un article de presse sur le sujet:

https://www.francebleu.fr/infos/societe/argenteuil-classee-en-etat-de-catastrophe-naturelle-contactez-votre-assurance-avant-le-13-novembre-1541434223

 

Une structure provisoire qui ne fait pas le poids…

Ce week end s’est tenu la première manifestation culturelle dans la structure provisoire, l’Atrium, censée remplacer la salle Jean Vilar pendant la démolition et la construction de la salle de spectacle privée.

Ce que nous craignions  a été bien perçu:  parking peu accessible et plein, pas d’orientation pour accéder à un autre parking , sonorisation qui n’est pas à la hauteur, impression d’être enfermé dans une bulle. Cette salle ne permet pas, à l’évidence, d’organiser des évènements à la hauteur de ce qui était organisé à la salle Jean Vilar.

article le parisien 22092018 Argenteuil l_Atrium fait le plein mais ne convainc pas tous les visiteurs

la rentrée du Comité Jean Vilar au forum des associations: encore une belle réussite qui nous conforte dans notre combat!

Nous étions présents ce samedi pour le forum des associations. Et nous n’avons pas regretté d’avoir pris ce temps pour aller à la rencontre des Argenteuillais.

Des surprises (« Pourquoi le forum ne se tient pas là haut (la structure provisoire)? »), toujours des incompréhensions quand nous montrons le seul croquis  disponible qui montre le gros bloc de béton en limite du pont d’Argenteuil. IL était aussi de notre devoir d’informer qu’une procédure devant le tribunal administratif était en cours, que le projet est donc retardé, que les différents permis ne sont pas encore déposés, que nous attendons la réunion publique que M. le maire s’était engagé à tenir pour le 1e semestre de 2018.  Bref, d’informer, et ce ne fut pas vain, le projet n’a, dans les discussions, rencontré qu’une infime approbation. Une consultation des Argenteuillais est plus qu’à l’ordre du jour!

 

 

la salle Jean Vilar se dégrade: notre réaction!

Le 29 juin, nous avons été alerté qu’une partie du auvent de l’entrée de la salle Jean Vilar avait été dégradée. Une suite des intemptéries? Les photos montrent bien la mise à nu des parpaings , et la casse du bois qui cachait ces parpaings (photos DM et MJC).

photo auvent salle Jean Vilar casse 29062018

Nous avons réagi à travers un communiqué de presse, qui suit. Ci-dessous se trouve aussi l’article du Parisien qui revient sur l’évènement. De cet article, enfin, nous avons la position de la mairie, qui a mandaté les services techniques pour diagnostiquer … mais refuse de lancer de grosses réparations. A suivre…

Communiqué de presse du Comité Jean Vilar , le 29.6.18.

Auvent dégradé : plus que jamais, le complexe Jean Vilar doit être rénové
Ce matin, vers 6 heures, une partie notable de la garniture de l’auvent de l’entrée de la salle Jean Vilar s’est effondrée, entraînant une chute de parpaings du toit de cet auvent.
Heureusement, à cette heure, cette chute n’a blessé personne.
Selon toute vraisemblance, cet accident est dû à un problème d’étanchéité de la toiture de tout le hall Jean Vilar. Ce problème est apparemment connu de tous, et de longue date.
Cet accident majeur fait suite à la chute d’éléments du plafond du hall, près de la seconde porte donnant sur la grande salle, qui a eu lieu au moment du banquet de la FNACA, le 10 mars dernier. Ce souci aurait dû alerter la municipalité sur la situation du toit du hall.
Certes, le complexe Jean Vilar, à part quelques aménagements pour les spectacles et la rénovation de la salle Pierre Dux, n’a pas été depuis des décennies au cœur des préoccupations des municipalités successives. L’entretien du gros œuvre n’a pas été fait comme il aurait dû l’être. On en voit les conséquences aujourd’hui.
L’imbroglio dont la municipalité est la seule responsable se complique avec cet accident.
La salle dite « provisoire » du Val-Nord dans le parc Maurice Audin ne convient pas pour des évènements importants. La municipalité en a tiré dernièrement les conclusions en reportant pour la cinquième fois la fin de l’utilisation du complexe Jean Vilar. Celui-ci servira encore durant la saison 2018-2019 pour nombres d’évènements soit initiés par des associations soit par la Ville.
Pour que cette saison 2018-2019 se passe dans les meilleures conditions, le Comité Jean Vilar demande à la municipalité d’engager instamment les vérifications nécessaires de l’étanchéité, non seulement du toit du hall du complexe, mais également ceux de la salle Jean Vilar elle-même et de la salle Pierre Dux, et d’engager immédiatement les travaux nécessaires. Cela afin que dès septembre, tout se passe dans les meilleures conditions pour les évènements prévus. Les deux mois d’été qui commencent ce dimanche le permettent, le budget d’investissement de la Ville largement aussi, à condition d’en avoir la volonté.
Comité Jean Vilar

article du Parisien Val d’Oise du 4 juillet 2018 : article le parisien 04072018 Argenteuil la salle provisoire baptisée alors que Jean-Vilar s_effondre

 

retour sur l’apéritif du comité Jean Vilar pour préserver de la salle Jean Vilar

Nous étions plus de 50 Argenteuillais à nous retrouver samedi dernier dans le jardin de la salle Jean Vilar, pour faire le point sur notre mobilisation, et aussi prendre le temps de regarder l’avenir: que voulons-nous pour la salle Jean Vilar? Quelles structures voulons-nous sur le site? Outre le repas partagé, l’occasion d’échanger, de lancer un groupe de travail où celles et ceux qui veulent de joindre sont les bienvenus.

le comité Jean Vilar propose au Maire de discuter de l’avenir de l’île Héloïse

23 mai 2018.  Dans 6 semaines, le 1er semestre sera passé. Or, il était prévu une réunion publique pour rediscuter du projet Fiminco. Trop haut, trop grand, les Argenteuillais ont des avis assez tranchés quand on les interroge sur le futur multiplexe, les 150 logements, et la future salle censée remplacer la salle Jean Vilar. Un peu plus de 7000 signatures ont été recueillies à ce jour, pour exprimer ce désaccord.

Le comité Jean Vilar a pris l’initiative d’écrire à M. le Maire, M. MOTHRON pour demander une entrevue avec lui et voir quelles modifications apporter au projet. N’oublions pas  que le maire s’était engagé en début d’année:  demander au promoteur une nouvelle version du projet, ainsi qu’une réunion publique dédiée au projet et promise pour le 1e semestre de l’année 2018. Si une réponse nous parvient, nous la publierons intégralement.

 

Monsieur le Maire,
 
Après avoir fait appel à Fiminco pour proposer un projet sur l’îlot Héloïse, vous avez constaté que les Argenteuillais, dans leur grande majorité, ne veulent pas de ce projet tel qu’il est. Ils sont très nombreux à rejoindre les objections que nous formulions dès 2016.

Vous avez déclaré demander au promoteur des « modifications substantielles », et nous serons heureux d’en discuter avec vous.

Nous souhaitons un projet d’avenir pour l’ensemble de l’île, qui respecte et valorise son environnement exceptionnel, au bénéfice de tous les Argenteuillais, qui soit attractif pour nos visiteurs, et qui soit économiquement viable à court et à long terme.

Nous rejoignons ainsi l’initiative de l’association ARBRES qui a déclaré considérer les plantations de l’île comme un « ensemble arboré remarquable », et souhaite conventionner avec la Ville à ce sujet.

Nous espérons toujours la concrétisation de vos engagements pour consulter les Argenteuillais, avec l’organisation d’une réunion publique.

Nous tenant à votre disposition pour cet entretien, nous vous prions de trouver ici, Monsieur le Maire, l’expression de nos sentiments les meilleurs,