Un sondage qui pose vraiment problème! Le Comité Jean Vilar saisit la Commission des sondages.

Nous avons eu connaissance des questions posées par Opinion Way (très probablement validées par le Maire d’Argenteuil) et un enregistrement a été effectué  par un adhérent du Comité. Devant le grand nombre d’irrégularités relevé dans la formulation des questions, voici la saisie de la Commission des Sondages,  effectuée le 4 octobre.

 

 

Argenteuil, le 4 octobre 2019

 

Madame / Monsieur le Secrétaire de la Commission des sondages,

 

Citoyens d’Argenteuil, par ailleurs élus ou ancien élus municipaux, nous avons le regret de devoir demander votre intervention sur le sondage actuellement conduit auprès des Argenteuillais, par OpinionWay.

Ce sondage n’apparaît pas (ou pas encore) sur  http://www.commission-des-sondages.fr/notices/.

Ce sondage ne comprend pas de question sur l’intention de vote à la prochaine municipale ; cependant il nous semble entrer pleinement dans la compétence de votre commission, au sens précisé sur votre site :

«  La commission a retenu un champ d’application variable dans le temps. 

(…) Un sondage sur telle question de société peut ou non entrer dans le champ de sa compétence selon qu’au moment du sondage, cette question est ou n’est pas au centre du débat électoral. »

Le maire a annoncé ce sondage au Conseil municipal du lundi 30 septembre, sans en préciser les modalités. Il s’agit d’une enquête par téléphone qui semble avoir commencé le soir même ou le lendemain. Nous avons connaissance, non du texte écrit du questionnaire, mais des questions telles qu’elles ont pu être posées par téléphone.

 

1—Le sondage porte sur les priorités attendues par les habitants en termes de développement de la ville, et, parmi les questions posées se trouve le vote aux précédentes municipales (2014), et non seulement aux récentes présidentielles. Les résultats, et au-delà, la possibilité d’exploiter les données individuelles (anonymisées) de ce sondage, constitueront pour l’équipe municipale en place une information, à valeur pré-électorale, sur les priorités ressenties par les différents électorats.

2— Quatre questions environ portent sur le projet immobilier dit « Cap Héloïse » et son contexte. Ce projet se situe (bien que le questionnaire ne le rappelle pas) sur un site emblématique, l’ancienne île d’Argenteuil. Ce projet est l’un des deux ou trois principaux sujets du débat argenteuillais depuis 2016 (7500 pétitionnaires contre le projet, 3 enquêtes publiques avec forte participation, plusieurs dizaines d’articles de presse, locale et régionale surtout, nationale également).

3— Nous sommes depuis le 1er septembre en période de campagne électorale, au sens du financement des campagnes. L’un des collectifs susceptibles de présenter des listes (collectif dont l’un des signataires fait partie, et qui est opposé au projet) fait actuellement campagne pour ses primaires ouvertes. Un autre collectif, mené par le précédent maire, vient de diffuser un 4-pages comprenant des références au projet. Des médias et les acteurs des différents bords de la vie politique locale reconnaissent que ce sera un sujet majeur du débat dans ces élections municipales, Cf. p. ex. :

http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/argenteuil-accord-donne-pour-le-pole-heloise-08-09-2019-8147871.php

https://www.lesechos.fr/pme-regions/ile-de-france/argenteuil-le-projet-cap-heloise-reprend-du-souffle-1134285

4— Le maire a annoncé que les résultats seraient publiés : https://actu.fr/ile-de-france/argenteuil_95018/val-doise-argenteuil-maire-va-lancer-une-consultation-concernant-projet-cap-heloise_28067210.html

 

Ce sondage relève donc pleinement de votre compétence.

Or il nous semble :

  • que l’une au moins des questions comporte un biais de formulation inacceptable au plan déontologique, qui engage la responsabilité de l’institut :
  • que par ailleurs, toutes les questions liées au projet sont formulées de façon tronquée ou biaisée, d’une façon qui engage essentiellement la responsabilité du commanditaire de l’enquête.

L’un des signataires a interpellé OpinionWay sur twitter  https://twitter.com/IseeDataSTRAT/status/1179671426196017153 , puis par le formulaire contact de son site (texte sur http://demsf.free.fr/index.php?post/2019/10/03/Sondage-a-Argenteuil-lettre-ouverte-Opinion-Way ), en demandant des excuses qui permettraient de faire la part des choses dans le débat argenteuillais.

Une interruption immédiate de l’enquête permettrait de la reprendre, au moindre coût, avec un questionnaire débarrassé de ses biais par une élaboration pluraliste (comme cela a été suggéré au Maire à deux reprises au Conseil municipal du 30 septembre, avant même d’avoir connaissance du texte).

OpinionWay n’a pas répondu pour l’instant.

Nous devons donc demander à la Commission des sondages d’intervenir par l’ensemble des moyens à votre disposition.

Nous considérons cependant qu’un communiqué d’OpinionWay reconnaissant son erreur, suffirait et nous conduirait à renoncer à la présente procédure.

Vous priant de trouver ici l’expression de nos sentiments les meilleurs,

 

Frédéric Lefebvre-Naré (frederic@lefebvre-nare.com)

Arlette Blackmann

Marie-Françoise Neufsel

Jean-Louis Pouget

Jean-Christophe Solard

Pierre Bruneau

Thérèse Bruneau

Anne-Véronique Palliser

Eric Pigeon

Que penser de la consultation pour ou contre le projet Cap-Héloïse?

Lundi 30 septembre, un énième rebondissement a eu lieu: le maire, en conseil municipal, a annoncé avoir procédé à un sursis à statuer et repousse ainsi la délivrance du permis de construire. C’est un bon point, car il prend en compte la contestation formulée, entre autre, via l’enquête publique environnementale.

Néanmoins, il annonce dans la foulée une consultation par un institut de sondage, Opinion Way, un sondage « sur les attentes des Argenteuillais, sur les transformations de la ville, et particulièrement sur le Cap Héloïse ».

Quelles sont les questions posées? A la suite d’un appel mardi soir d’Opinion Way chez un de nos adhérents, nous avons eu la retranscription exacte des questions posées par l’institut de sondage….  1) Prévoyez une bonne dizaine de minutes devant vous, car c’est long! 2) On vous demandera des choses assez personnelles, dont on se demande ce qu’elles font là: qu’avez-vous voté pour les élections municipales de 2014? Pour qui avez-vous voté à l’élection présidentielle, 1e tour, de 2017?

 

Voici les questions:

*Habitez vous à Argenteuil ?

*Quelle est votre année de naissance ?

*Quelle activité professionnelle ?

*Pour chaque question, nous avons le choix entre 4 propositions :

Oui tout à fait, oui plutôt, non plutôt, non pas du tout

Argenteuil :est-elle une ville :

-qui a de l’avenir ?

– ville dynamique ?

-ville où on s’ennuie ?

– ville où il fait bon vivre ?

-ville attractive ?

*Pour chaque question, nous avons le choix entre 4 propositions:

Très satisfait ? Plutôt satisfait ? Plutôt pas satisfait ? Pas du tout satisfait ?

Personnellement, êtes vous satisfait de vivre à Argenteuil pour  ?

-les écoles ?

-la vie culturelle ?

-les commerces ?

-l’activité économique ?

-le cadre de vie ?

-le logement ?

-la situation actuelle pour les loisirs pour les jeunes ?

-les cinémas ?

-la sécurité ?

-le stationnement ?

-les activités pour les personnes âgées ?

-les crèches et structures pour la petite enfance ?

-la propreté ?

-les espaces verts ?

-la mixité sociale ?

 

*Pour chaque question, nous avons le choix entre :

La situation pour vous est-elle prioritaire ? Importante mais pas prioritaire ? Secondaire ?

Faut-il  développer

-un multiplexe de cinéma ?

-des parkings ?

-des crèches ?

-une salle de spectacle ?

-des logements?

-la diversité de logements ?

-des espaces verts ?

 

*Question ouverte : « y a-t-il des infrastructures à développer sur Argenteuil ?  »

– « Pensez vous qu’il soit prioritaire, important mais pas prioritaire, ou secondaire, de développer des berges de Seine ? »

-« Selon vous, est-il utile, plutôt, plutôt pas utile, ou pas d’utile, d’aménager les berges de Seine ? »

*Le sondeur propose ensuite une série de propositions, il faut classer les propositions et donner les 3 plus importantes à nos yeux :

Quels sont les grands enjeux auxquels Argenteuil va devoir répondre dans les années à venir ?

→ ne pas devenir une cité dortoir

→ profiter de la dynamique du Grand Paris

→ attirer les entreprises et les commerces

→ développer la qualité de vie

→ réduire l’insécurité

→ attirer de nouveaux habitants

 

*A quelle fréquence vous rendez-vous à la salle des fêtes Jean Vilar ?

Souvent ? de temps en temps ? Rarement ? jamais?

 

* Faut-il construire une nouvelle salle de spectacle avec une capacité d’accueil plus importante à la place de la salle Jean Vilar ? Ou rénover la salle Jean Vilar même si la capacité d’accueil ne sera pas augmentée ?

 

*Avez-vous déjà entendu parler du projet de construction Cap-Héloïse ?

* Oui vous savez précisément de quoi il s’agit ? Ou oui mais vous ne savez pas précisément de quoi

*Diriez-vous que vous êtes tout à fait favorable ? Plutôt favorable ? Plutôt pas favorable ? ou pas du tout favorable à la construction du projet Cap-Héloïse ?

-êtes vous certain de votre position ? Ou allez-vous encore changer d’avis ?

-question ouverte : « pourquoi êtes-vous défavorable à ce projet ?

-pour quel candidat avez-vous voté le dimanche 22 avril 2017 ? → énoncé des candidats.

-pour quel candidat avez-vous voté le dimanche 23 mars 2014? ->> énoncé des listes

-demande de confirmation d’identité.

Une rentrée agitée pour le projet Cap-Héloïse

Début septembre, les Argenteuillais ont eu la mauvaise surprise de voir l’avis du commissaire enquêteur, suite à l’enquête publique environnementale, retoqué, repoussé, par le préfet du Val d’Oise. Ce dernier a en effet, au cœur de l’été, le 9 août, pris un arrêté qui, malgré les mises en garde formulées, autorise la construction du projet Cap-Héloïse. Le risque d’inondation? Ce n’est pas grave, au pire le parking sera inondé, et les eaux (salies?)  retenues reviendront dans la Seine une fois la décrue du fleuve. La pollution sonore? pas évoqué? La pollution de l’air? Le préfet demande des aménagements routiers pour canaliser l’augmentation de 50% du trafic routier les vendredis et samedis… on en attend toujours des nouvelles. Les sols pollués? On mettra une VMC pour ne pas incommoder les clients et les habitants des logements, voilà tout! La continuité des paysages? Il y aura des arbres dans des pots! Et en plus, il y aura des toits végétalisés, alors de quoi se plaint-on???

Le Comité Jean Vilar est bien sûr insatisfait de cet arrêté, qui sera contesté, car quand près de 250 Argenteuillais prennent le temps d’écrire dans une enquête publique, que 7500 personnes prennent le temps de signer une pétition pour demander le retrait du projet, quand des questions n’ont pas de réponse, oui il est légitime de contester!

Voici l’arrêté du préfet du Val d’Oise, et les avis de la DRIEE et du CODERST.

avis DRIEE juin 2019 apres enquete publique

avis CODERST juin 2019

arrete prefectoral DRIEE IDF 09082019 accord pour permis de construire

 

Un nouveau soutien pour la cause que nous défendons!

Pour bien préparer l’été, nous publions cette lettre de M. PIGUET, qui vient nous apporter son soutien pour la sauvegarde de l’Ile Héloïse. M. PIGUET est historien et critique d’art, et notamment commissaire général  de Normandie Impressionniste 2020. Il nous apporte son soutien et porte le souhait de « rénovation de la salle municipale » Jean Vilar.

Capture lette de soutien de M. PIGUET 03072019.JPG

 

A noter qu’à l’heure où la mairie montre un grand intérêt pour l’achat de la maison de Claude MONET rue Karl Marx, pour développer une offre touristique et culturelle sur le site, nous avons le soutien de M. PIGUET , qui est aussi le bel arrière-petit-fils de Claude MONET.

Un pique-nique réussi, de belles reflexions sur l’avenir de la salle Jean Vilar

Nous étions une bonne cinquantaine d’ Argenteuillais  à participer au pique-nique dans le parc de la salle Jean Vilar: d’abord pour nous retrouver, se tenir au courant des échéances, et aussi pour échanger sur le grand absent du débat politique municipal: la salle Jean Vilar pour quoi y faire? Les berges de Seine, comment les reconquérir et que peut-on y mettre pour qu’on s’y sente bien? Les réponses dans quelques jours sur ce site avec un début de compte-rendu.

Pique-nique du Comité Jean Vilar samedi 15 juin!

Comme l’an dernier, nous organisons le pique-nique du Comité Jean Vilar,

samedi 15 juin, à 12h, dans le parc de la salle Jean Vilar.

Ce sera l’occasion de faire le point sur notre mobilisation, après les avis négatifs du Commissaire-enquêteur, de voir quelle alternative nous pouvons proposer pour embellir les berges de Seine et préserver notre patrimoine.

Nous partagerons ce que chacun aura apporté!

INVITATION pique nique 15 juin 2019 Comite Jean Vilartract pique-nique 15 juin 2019 jpeg

Rapport défavorable du Commissaire-enquêteur.

La nouvelle est tombée dans la journée: le Commissaire enquêteur, chargé de l’enquête publique environnementale qui s’est déroulée en mars 2019, a rendu son avis sur le projet de Cap Héloïse. Il émet un avis défavorable au titre de la loi sur l’eau et au titre du permis de construire. Cela valide donc nos thèses pour maintenir le site et le jardin, ses arbres. Un grand bravo aux quelques 250 Argenteuillais qui se sont déplacés et exprimés pour exprimer le refus de ce projet.

Les rapports sont téléchargeables:

conclusions_commissaire enqueteur enquete publique Cap Héloise loi sur l’eau_cle521da1

conclusions_commissaire enqueteur enquete publique Cap Héloise PV de synthèse

conclusions_commissaire enqueteur enquete publique Cap Héloise permis de construire _cle521da1

 

le 1er mai, aussi un moment pour échanger avec les Argenteuillais

Pour la 3e fois, nous étions présent à la fête du 1e mai au parc des Berges.

Le 1e mai est aussi, pour le Comité Jean Vilar, un bon moyen pour faire le point avec les Argenteuillais sur notre combat, souvent recevoir un soutien, échanger sur l’avancement du dossier. Quelques demandes sur l’enquête publique (pour l’instant, rien, mais cela ne saurait tarder), avec la réponse du commissaire-enquêteur attendue dans le mois de mai. Et l’occasion de vendre le traditionnel brin de muguet,  sous le signe des peintres impressionnistes, puisque nous avions reproduit et affiché sur notre stand  les peintures du 19e siècle, peintes à Argenteuil, presque au même endroit que là où le promoteur veut construire le complexe immobilier-commercial Cap-Héloise.

photo 1e mai 2019 devant le parc des berges

l’enquête publique sur le déclassement du parking de la salle Jean Vilar ,ou le jeu des 7 erreurs …

L’enquête publique sur le déclassement du parking se termine ce samedi 30 mars à  12h. Vu le peu de publicité de la part de la mairie, nous ne saurions remercier celle-ci pour donner  aux habitants les moyens de s’exprimer sur le sujet, à défaut de s’informer.

Mais surtout,  quand on parle déclassement, de quoi parle-t-on?  On s’appuie sur un dossier et des éléments techniques pour que nous puissions nous forger un avis. Et c’est quasiment la veille de la clôture de l’enquête publique que la mairie livre enfin ces documents sur internet.

La preuve? mi mars, nous avions capturé la page du site internet de la ville d’Argenteuil:

Capture site ville Argenteuil projet Heloise mi mars

et le 29 mars, miracle, les pièces jointes au dossier sont disponibles:

Capture site ville Argenteuil projet Heloise 29032019 2018

Pourtant , les deux pages du site ont été publiées le 21 février 2019, si on en croit le bandeau en haut de chaque page. Qu’en penser?

Si le cœur en dit aux Argenteuillais, il vous reste donc une douzaine d’heures avant la clôture, pour prendre connaissance de la note technique, que voici:

declassement parking Dossier-d-enquete-publique

 

 

 

Visite virtuelle du projet Cap-Héloïse… et cela confirme bien nos craintes.

Le promoteur Fiminco a mis en ligne une vidéo d’une minute qui nous fait visite de manière virtuelle le site Cap Héloise. Nous vous laissons vous faire un avis, mais…  Le gros bloc de béton le long du Pont d’Argenteuil est prédominant et manifestement peu esthétique.

Pour voir le projet: https://vimeo.com/277267919?fbclid=IwAR1yP4mZ-Oj7p2Bs8WXwvgAWlnb5e0YfduT6TyX1Vm8Tu7HFLKYcDsXCutc

Nous rappelons que nous sommes dans la dernière semaine de l’enquête publique environnementale, avec 2 permanences:

mardi 26 mars de 13h à 16h et samedi 30 mars de 9h à 12h.

Et l’adresse mail pour laisser votre contribution:

consultation-du-public@val-doise.gouv.fr

avec en objet: EP- Pôle Héloïse